fbpx

Recherche rapide

UNPI Auvergne

Chambre des propriétaires : Conseils et défense des propriétaires Auvergnats

All posts by
jerome.iavarone

Contre l’acharnement scal et réglementaire sur les propriétaires immobiliers !

Vous qui avez l’habitude de nous interpeller sur les résultats de nos actions pour la défense et la représentation de vos intérêts ; cette fois bougez-vous.
Vous êtes excédés, vous les propriétaires privés, vous en avez assez d’être stigmatisés et discriminés ! Vous attendez de sortir de ce matraquage scal dont vous faites les frais, alors agissez en envoyant cette pétition !

M. le Président, M. le Premier ministre, M. le Ministre du logement,
La rentabilité immobilière pour le bailleur diminue de jour en jour : trop de taxes, trop de charges !

Les Français aiment la pierre mais l’immobilier est déjà l’actif le plus taxé avec 37 impôts et taxes :
– Les taxes foncières ont augmenté de 14 % en 5 ans (4,5 fois l’in ation) ;
– La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des Français est un leurre qui mettra en danger les nances
des collectivités qui se rattraperont sur leur dernier levier les taxes foncières ;
– Hausse de la CSG sans aucune contrepartie ;
– Pléthore de diagnostics immobiliers ;
– Les lois « rénovation énergétique » et « logement et mobilité » inquiétantes ;
– La création de l’IFI.

Il est primordial de décréter une baisse drastique de la pression scale et une simpli cation générale de la règlementation.
Il faut augmenter l’offre locative et non contraindre en réglementant.

M. le Président de la République, vous devez vous ressaisir et arrêter de vous acharner sur l’immobilier.

L’UNPI réaf rme que l’investissement locatif et l’accession à la propriété sont indispensables pour l’économie de notre pays ; ils sont source de responsabilité et de liberté. Je demande impérativement dans la loi de nances des mesures pour les propriétaires sur l’IFI, (Impôt sur la fortune immobilière), la CSG, le PFU (prélèvement forfaitaire unique).

Je signe cette pétition pour que cesse l’acharnement sur les propriétaires immobiliers.

 

Cliquez ici pour télécharger la pétition au format pdf

 

Chers propriétaires, Chers abonnés, Très chers adhérents,
A l’heure où l’on s’acharne sur VOUS, propriétaire immobilier ; Sur votre patrimoine, dites STOP !

Nous avons été choqués par les déclarations stigmatisant les propriétaires en réduisant l’immobilier à une «rente», et vous avez réagi.
Je vous demande de vous mobiliser urgemment et d’envoyer cette pétition à l’Elysée au Président de la République (adresse ci-dessous / dispense d’affranchissement) et de la signer sur notre site www.unpi.org

La force du nombre sera primordiale pour faire reculer le gouvernement.
Vous pouvez aussi amener cette pétition à votre Chambre UNPI

La loi de finances pour 2017

La loi de finances pour 2017 (loi n° 2016-1917 du 29 décembre 2016) a été validée pour l’essentiel par le Conseil constitutionnel. La mesure phare est bien sûr le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, qui se caractérise par une extrême complexité.

Nous reviendrons donc prochainement sur ce sujet, notamment concernant les revenus fonciers.

Télécharger le document PDF détaillant cette loi de finance 2017.

 

Taxe spéciale d’équipement régional : le gouvernement assomme les propriétaires !

Madame, Monsieur, chers propriétaires,
Jean Perrin, président de l’UNPI, appelle l’Etat à revenir à la raison et à retirer cette nouvelle taxe du PLF pour 2017. Bailleurs comme occupants ne pourront plus payer et vendront leurs biens : l’un investira ailleurs, l’autre deviendra locataire par nécessité. Nous rappelons que les impôts fonciers ont augmenté de 16,5 % en 5 ans (Observatoire des Taxes Foncières) et ont lourdement pénalisé le pouvoir d’achat des ménages. Où sont les promesses de baisses d’impôts pour les Français quand le gouvernement en créé de nouveaux ?

Le bilan de cette mesure sera extrêmement négatif pour l’économie locale : report ou annulation des travaux, dégradation du parc de logements, perte d’activité des entreprises du bâtiment qui n’embaucheront plus. De plus, elles seront elles-mêmes soumises à cette taxe via la CFE (contribution foncière des entreprises).

En compensant les baisses de dotations de l’Etat aux collectivités territoriales et en continuant de financer ses déficits sur le dos des propriétaires, le gouvernement va à nouveau paralyser un marché immobilier qui se relève à peine de la loi ALUR. La vache à lait sera bientôt en rupture, et le gouvernement aura alors rempli son objectif : une France de locataires appauvris.
Diminuer le nombre de régions ne devait-il pas réduire la dépense en mutualisant les moyens, donc éviter des hausses d’impôts ? Ce gouvernement n’a plus aucune crédibilité.

Pour le président de l’UNPI, la reprise durable de l’activité ne se fera pas sans une baisse significative de la pression fiscale et des contraintes qui continuent de plomber l’investissement immobilier et sa rentabilité. Les propriétaires occupants, jeunes ménages fragiles et retraités dont les revenus n’augmentent pas, vendront tout simplement leurs logements. Cette mesure confiscatoire est dramatique pour tous les propriétaires.
Pour toutes ces raisons, signez notre pétition en ligne contre la nouvelle taxe du PLF !

 

Cette pétition sera remise à :

  • L’état français
  • Le premier Ministre
  • L’assemblée nationale
  • Le Sénat
  • Le President de la République

Nos ventes d’imprimés pour vous propriétaires

Retrouvez tous nos imprimés à la vente ci-dessous :

  • 101 – Bail de résidence : 3,50€
  • 102 – Bail Professionnel : 3,50€
  • 103B – Bail meublé (nouveau décret) : 5,00€
  • 104 – Bail garage : 3,50€
  • 105 – Bail location saisonnière : 5,00€
  • 47 – Carnet de quittances : 8,00€
  • 49 – Bail commercial : 10,00€
  • 67 – Charges Récupérables : 2,00€
  • 80B – Bail de 3 ans (nouveau décret) : 4,00€
  • 81 – Bail 1 an : 3,50€
  • AC – Acte Cautionnement : 1,00€
  • EL – Etat de lieux : 5,00€
  • FR01 – Fiche candidat locataire : 1,00€
  • K31 BIS – KIT nouveau décret : 20,00€

VISALE : une nouvelle garantie locative

Le dispositif VISALE remplace la GUL (garantie universelle des loyers) prévue par la loi ALUR du 24 mars 2014. Cela était prévu depuis la signature, le 2 décembre 2014, de la convention quinquennale 2015-2019 entre l’Etat et Action Logement.

Caractéristiques principales de cette nouvelle garantie des loyers du parc privé :

  • VISALE couvre 36 mois d’impayés pour le public et les logements éligibles (loyers plafonnés) ;
  • Cette garantie est entièrement gratuite pour le bailleur et le locataire, le dispositif étant financé par le 1% Logement ;
  • Les bénéficiaires sont les salariés du privé précaires (sauf exceptions), qui ne remplissent pas les conditions d’une garantie classique (contrat d’assurance loyers impayés GLI), et/ou qui ne peuvent fournir de caution personnelle ;
  • VISALE est une caution d’Action Logement, et non un contrat d’assurance (c’est donc une meilleure garantie) ;
  • Un portage des contrats GRL en cours au 31 décembre 2015 est prévu, à certaines conditions ;
  • La gestion du dispositif est entièrement dématérialisée via un site Internet dédié ;
  • Le visa obtenu par le candidat locataire est certifié par Action Logement (rappelons que le Pass-GRL ne l’était pas et obligeait le bailleur à vérifier toutes les indications).

Les impôts locaux à en Auvergne sont-ils trop chers ?

L’observatoire des taxes foncières de l’UNPI (l’union nationale de la propriété immobilière) révèle que depuis 5 ans,  la taxe foncière s’est envolée de plus de 16%. A  Clermont Ferrand (l’une des 5 villes qui ont le plus augmenté), elle a même grimpé de plus de 21%. Certains contribuables y consacrent plusieurs mois de revenus.

Clermont Ferrand est la 3ème ville de France qui a augmenté le plus ses impôts locaux 21,94% (taxe ordures ménagères incluse) en 5 ans selon l’observatoire des taxes foncières de l’UNPI… L’unpi qui demande aux élus d’arrêter ce matraquage fiscal.

Christophe DEMERSON Président de la Chambre des Propriétaires Immobiliers d’Auvergne